Rencontre avec Laure et David Bailleux, fondateurs de Laurette

Par une belle journée d’automne, ensoleillée et flamboyante comme seule cette saison sait le faire, nous avons filé vers Boulogne-Billancourt. Direction le numéro 26 de la rue Mahias et le quartier général de Laure et David, créateurs de la si french marque Laurette.

….

Il est toujours assez magique de partager du temps avec des gens qui en ont peu. Laure et David font partie de cette catégorie. Celle des entrepreneurs qui fourmillent de projets, travaillent beaucoup, ne s’arrêtent jamais. Chez Les Enfants du Design, nous avons une tendre affection pour la marque Laurette et c’est pourquoi nous nous installons chez eux, à l’heure du petit-déjeuner pour évoquer la marque, son ADN vintage et ses projets. Quoi de plus français après tout que de se raconter devant une tasse de café ? Laurette c’est un pari. Le Paris des années 50. Celui des guinguettes, de la couleur, de la joie retrouvée et de l’effervescence.

Du Vintage à la création

Tout commence en 2004 à l’initiative de Laure qui partage avec David une passion pour le mobilier vintage et le design. Elle est doctorante en droit, lui est directeur de création dans une agence de design. Aidée par son beau-père, antiquaire et brocanteur, Laure chine d’abord du mobilier qu’elle restaure et actualise en lui ajoutant de la couleur. Elle déniche des pièces stars comme l’armoire parisienne ou le garde-manger, et les transpose dans l’univers de l’enfant.  Sur ses pièces de mobilier chinées, on trouve déjà la signature de la marque Laurette : des intérieurs colorés. Dans la limite qu’imposent ses trouvailles aux Puces, Laure customise des pièces uniques qu’elle expose en dépôt-vente. Vite confrontée aux normes drastiques appliquées au mobilier enfant, elle commence à imaginer la suite : créer sa propre collection.

En 2005, son amie Nancy créatrice de tableaux pour enfant lui donne l’opportunité d’exposer quelques pièces sur son stand à Paris lors du salon Maison & Objet. L’engouement pour les créations Laurette se confirme. En 2008, David rejoint Laure, ils conçoivent ensemble leurs premières pièces de mobilier. La même année, la boutique Laurette ouvre ses portes à Boulogne. En 2012, la marque inaugure une seconde boutique, dans le 6e arrondissement de Paris.

Des pièces historiques

Parmi les modèles emblématiques de Laurette, il y a d’abord le lit Roulotte, aboutissement de deux années de travail, de réflexion et de croquis. Il rend hommage au lit bébé des années 40-50 aussi appelé chariot alsacien. L’Armoire à Malices inspirée des garde-manger des mêmes années, voit son aménagement intérieur malicieusement revisité pour s’adapter au vestiaire enfant moderne. Et s’il vous prenait l’envie de vous intéresser au bureau L50, avec ses rangements secrets sur le côté, vous pourriez lire : « pas un bruit à l’extérieur, la Remington distille ses cliquetis, le papier défile, les tiroirs sont remplis de pièces à conviction, l’enquête avance. Un bruit, des pas, la porte s’ouvre… À vous d’écrire la suite ! »

Autant de créations bien pensées qui racontent le mobilier d’antan, s’en inspirent, le revisitent pour livrer un mobilier aussi joli que malin, qui parle aux petits comme aux grands.

Amoureux de la couleur, nous avons d’emblée succombé au charme vintage et plein de fraicheur du mobilier Laurette. D’autant que souvent, chez Laurette, le coloris est à l’intérieur, comme si chaque meuble avait quelque chose à dévoiler. Une âme, une histoire à raconter, une fable à délivrer. On aime aussi que Laure et David œuvrent avec passion gardant leurs yeux d’enfant. Preuve en est : ils pétillent de malice ! Leur amour du mobilier les a conduit tout naturellement vers une fabrication durable et artisanale. Leurs meubles sont montés à l’ancienne, sans vis apparentes et avec une qualité de finition sans égal. Leur petit secret de fabrication ? Une peinture acrylique associée à une cire de finition qui offre la promesse d’une belle patine dans le temps et un vieillissement sans écailles. Intemporel, le mobilier Laurette se glisse d’ailleurs avec la même facilité dans tous les styles de chambres d’enfants, évoluant au gré de ses propriétaires jusqu’à parfois investir le salon…

Laurette et Les Enfants du Design

Arrive la fin de la journée. Laure et David nous proposent de faire un tour à la boutique de Boulogne, où la responsable de boutique n’est autre que… Nancy !

Voilà qui en dit long sur les fondateurs de Laurette et les valeurs humaines qu’ils défendent, comme nous, au quotidien : travailler dans le respect des autres, la bienveillance, le désir de bien faire. Ce n’est pas la seule chose que nous avons en commun. Dans la boutique, nous retrouvons quelques-unes de nos marques fétiches : Goodnight Light, Ferm Living, La Cerise sur le Gâteau, Meri Meri ou Egmont Toys. Un dernier échange autour d’un tapis Pilepoil, qu’elle recommande à une cliente, et nous voilà déjà loin de Boulogne. L’hiver arrive.

Sophie

> VOIR NOTRE SELECTION LAURETTE

LA GALERIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *