Rencontre avec Sara Giese Camre fondatrice de Cam Cam Copenhagen

Cam Cam Copenhagen est l’une des marques les plus atypiques du secteur de la décoration enfant. À contre-courant de toutes les tendances, elle remet à l’honneur le motif en lui accordant une place centrale. Souvent floral ou végétal, le motif Cam Cam sème poésie et romantisme dans les chambres de nos enfants d’une manière qui lui est toute personnelle. Suivez-nous à la découverte de cette jolie marque scandinave qui a su cultiver sa différence.

J’ai découvert Cam Cam alors que j’attendais notre troisième enfant. A l’époque je n’aurais pas su dire pourquoi l’univers de cette jeune marque scandinave me happait particulièrement, ni ce qu’elle appelait en moi, mais elle m’a tout de suite conquise. Vous le savez, chez Les Enfants du Design, on est assez curieux. Évidemment, j’ai eu envie de comprendre l’alchimie secrète qui opérait pour donner naissance à des pièces aussi fortes et incarnées. Je suis allée à la rencontre de Sara, fondatrice de la marque Cam Cam et de son mari Robert qui l’a rejoint dans cette aventure florissante.

Un style durable

Architecte de métier, Sara est sensible à la décoration d’intérieur et aux beaux objets. Alors qu’elle est enceinte de son premier enfant, elle découvre l’univers de la puériculture et les tendances qui lui sont associées dans le secteur de l’enfant. Nous sommes en 2012 et Sara ne se retrouve pas du tout dans l’offre existante. Elle raconte qu’en matière de déco enfant, la tendance au Danemark était très inspirée des années 70. On pouvait voir des imprimés naïfs d’éléphant ou de pomme rehaussés de couleurs vives dans les verts, bruns, violets… Tout un programme ! Mais rien qui répondent aux envies de Sara pour aménager la chambre de sa petite fille à venir. Quand on l’interroge sur les fondements du style Cam Cam, Sara explique : « Je voulais créer un univers enfant qui corresponde au design minimaliste et à la palette délicate de tons clairs qui caractérisent l’architecture comme les intérieurs danois ». Cam Cam Copenhagen a été l’une des premières marques à « désinfantiliser » la déco enfant, la libérant de ses carcans traditionnels, pour faire entrer le hygge jusque dans les chambres des plus petits. Sara a réussi à proposer un univers enfant qui s’inscrit en cohérence et dans la continuité de celui des parents. Ce parti pris esthétique permet à Sara d’inscrire Cam Cam dans une démarche durable et éco-responsable. Une direction appuyée par le choix des matières : un coton bio certifié GOTS ou encore du bois labellisé FSC.

Le motif

L’autre spécificité du style Cam Cam, c’est indéniablement l’omniprésence du motif dont la place centrale fait presque office de signature. Les motifs textiles des collections Cam Cam naissent presque toujours de la main de Sara. Elle avoue bien volontiers sa fascination pour les tissus Liberty et les motifs textiles en général. A ce sujet, une question me taraudait : quel pouvoir particulier Sara pouvait-elle bien prêter au motif pour que ce dernier soit aussi présent dans son univers créatif ? Et ce qu’elle m’a répondu exprime très bien toute l’originalité de l’univers Cam Cam : « Selon moi un motif, quel qu’il soit, à la capacité de changer complètement l’atmosphère d’une pièce. Il a un vrai pouvoir suggestif. Prenons l’exemple du motif floral iconique de la marque, l’imprimé Pressed Leaves : son design est intemporel, un brin romantique, il correspond à ce que beaucoup de parents recherchent pour leurs enfants. Sans doute parce que l’arrivée d’un enfant éveille un peu de nostalgie, tandis qu’elle nous replonge dans nos propres souvenirs d’enfance ». La spécificité du motif chez Cam Cam relève aussi de son caractère intemporel, qui vient sans doute d’une source d’inspiration indémodable : la nature. L’histoire d’amour de Cam Cam pour le motif aurait pu s’arrêter là, mais elle va trouver un autre aboutissement avec la création d’une collection de mobilier enfant.

Le mobilier

La collection de mobilier Harlequin de Cam Cam voit le jour en 2017 sous la supervision du mari de Sara. Robert est aussi architecte et sa vision plus « technique » viendra compléter à merveille celle de son épouse dans la création de cette ligne de mobilier totalement inédite. Sara et Robert ont réussi de manière assez improbable à créer un mobilier fonctionnel basé sur le motif. Cette fois, pas l’ombre d’une fleur ni même d’une feuille, le mobilier Cam Cam se pare des losanges d’Arlequin. Robert m’explique que ce motif géométrique populaire dans les années 20-30 était très présent dans l’Art Nouveau, plus particulièrement sur les fenêtres et les ornements de façades à Copenhague. Sous cette enveloppe subtilement ajourée, Robert ambitionnait de développer un mobilier innovant et fonctionnel : « Something familiar in something new ». Pari réussi avec la collection Harlequin qui comprend lit bébé, lit enfant, commode à langer, armoire, étagères, coffres à jouets… Avec sa barrière amovible en un clic, le lit bébé Harlequin incarne la première innovation technique de Cam Cam. Big up pour la toute nouvelle table à langer murale qui se replie d’une main et en toute discrétion dans un élégant cabinet ajouré ne laissant rien deviner. Fidèle aux valeurs de la marque, Robert a porté une attention toute particulière au caractère durable de cette collection de mobilier intemporelle qui pourra quitter la chambre des enfants pour prendre place dans n’importe quelle pièce de la maison. Il faut croire que Robert a gardé son âme d’enfant sinon je ne vois pas comment il aurait pu concevoir une table à langer qui, tel un Transformer, devient tout autre chose : un élégant cabinet de style.

Bravo à vous 2 : )

Sophie

Navigation de l’article

Laisser un commentaire